Interview de l’investisseur immobilier Emmanuel Guengant

Interview de l’investisseur immobilier Emmanuel Guengant

Je m’appelle Emmanuel GUENGANT, je suis né en 1972 et j’habite dans une petite ville côtière près de Lorient en Bretagne Sud.
Je me suis lancé dans l’immobilier en 2003 suite à la lecture de Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki.
Eh oui s’informer, se former, peut changer la vie !
A l’époque j’étais loin de penser à l’indépendance financière, il s’agissait juste de se garder une poire pour la soif, le jour où j’en aurais besoin.
Donc en 2003, j’ai acheté une vieille maison de ville que j’ai découpé verticalement en deux appartements.

La maison présentait déjà deux portes d’entrée distinctes, c’était assez simple d’imaginer deux duplex avec chacun un petit jardin en arrière-cours.
Avec deux logements c’était deux loyers qui tombaient.
Je dépassais largement l’autofinancement et j’arrivais à dégager 2000 € de cashflow par an. Ce n’est pas énorme mais d’un autre côté c’était ma première opération et je n’avais pas les mêmes outils (calculette, internet…) que maintenant.

Le plus petit appartement était loué en meublé. Je n’avais pas pris cette option pour des raisons fiscales car je ne savais même pas ce que le régime LMNP existait. J’avais choisi de meubler parce que l’appartement était vraiment petit et que je ne voulais pas que les locataires abîment les murs lors des déménagements !
J’ai gardé ces appartements pendant 6/7 ans et revendu avec une plus-value nette dans ma poche de 65 000 € directement réinjectée dans d’autres projets immobiliers.
Si vous êtes curieux et que vous voulez connaître mes autres achats c’est par ici
http://experiences-immobilieres.com/investir-immobilier/
C’est en 2008, un peu par hasard, que j’ai acheté une petite porcherie en bord de mer. J’allais en faire ma première location saisonnière. Un pari risqué à l’époque parce que je n’y connaissais absolument rien. Et puis tout s’est enchaîné et nos techniques pour louer toujours plus se sont avérées efficaces. En 2015 on affichait sur les 9 premiers mois de l’année 93 % de taux d’occupation…
Début 2016 j’ai acheté un second logement, mais cette fois en hypercentre d’une ville de 70 000 habitants pour en faire du saisonnier et de l’étudiant. Résultat : une rentabilité de 14 %.
J’ai donc monté un site pour raconter notre aventure et rapidement la mayonnaise a pris et j’ai été obligé de créer un programme complet pour se lancer dans la location saisonnière que vous pouvez retrouver ici.
En octobre 2016, j’ai même organisé un séminaire uniquement consacré à la location saisonnière. Les participants étaient ravis ! Une belle aventure là également qui demande de bien sortir de sa zone de confort.
Des projets pour 2017 ?
J’aimerais bien un petit immeuble pour faire soit du saisonnier avec Jacuzzi, de la colocation, ou de l’achat revente à voir en fonction du projet !
Jusqu’à encore il n’y a pas très longtemps je ne pensais pas une seconde au concept de l’indépendance financière. Pour moi c’était comme une sorte de mirage dans le désert. Une illusion de marketeur.
Et puis avec le blogging et l’immobilier, j’ai rencontré de plus en plus de gens qui le vivaient. Alors je me dis pourquoi pas moi. C’est vrai ça pourquoi pas moi ?
Je me suis formé sur des programmes bien spécifiques (Qlrr, colocation, marchand de biens, immo requin…) et maintenant je mets en pratique !
Et j’ai déjà plusieurs sources de revenus complémentaires que je compte bien développer.
Alors même si la route n’est jamais droite et souvent parsemée d’embuches, j’ai envie d’avancer dans cette direction.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *